prime à la reprise
Crédit & Assurance

Les différentes aides pour l’achat de véhicule

Afin d’inciter les particuliers à se procurer une voiture pour leur usage personnel ou professionnel, les autorités gouvernementales ont mis en place plusieurs types d’aides. Elles peuvent être locales ou nationales. Elles ont été imaginées pour réduire le montant de la facture lors de l’acquisition d’un véhicule qu’il soit thermique ou électrique. Ci-après, découvrez quelles sont les aides disponibles auxquelles on peut prétendre.

La prime à la conversion

Il s’agit d’une aide financière que l’État propose à toutes personnes qui veulent se procurer un véhicule propre. La subvention concerne aussi bien les voitures neuves que celles d’occasion. Il peut s’agir d’une automobile :

  • Thermique,
  • Hybride,
  • Électrique,
  • Hydrogène.

Plusieurs paramètres viennent conditionner l’obtention de la prime à la reconversion. Il en est ainsi notamment :

  • Du niveau d’émission du CO2 du véhicule que l’on veut acquérir,
  • Des ressources du requérant,
  • De la voiture à acheter.

Il convient de préciser que l’achat d’un véhicule diesel ne permet plus de bénéficier de la prime à la conversion depuis le 1er juillet 2021. Par contre, les voitures essence Crit’Air 1 sont encore éligibles. Elles doivent toutefois :

  • Avoir un taux d’émission de CO2 de 127 g/ km au maximum,
  • Être immatriculé depuis moins de 6 mois.

La prime à la reprise

aides-à-lachat-de-véhicule

En pratique, il est courant que les particuliers qui disposent déjà d’un véhicule, mais qui souhaitent en acheter un autre, mettent en vente le premier. L’objectif est d’avoir un apport suffisant pour financer son projet. Dans la majorité des cas, la cession se fait de particulier à particulier.

À noter toutefois qu’une autre alternative s’offre à ceux qui souhaitent se séparer de leurs anciens véhicules. L’opération consiste à les vendre à un concessionnaire. La proposition est particulièrement intéressante étant donné qu’elle permet d’éviter un certain nombre de démarches et de contraintes. Et cerise sur le gâteau, l’on peut aussi bénéficier d’une prime à la reprise.

Il faut savoir que depuis quelques années, les concessionnaires proposent des offres d’achat de voiture neuve avec reprise. C’est une solution très avantageuse permettant de financer l’acquisition d’un véhicule neuf.

Les financements à l’acquisition d’un véhicule électrique

Pour les particuliers, le principal frein à l’achat d’une voiture électrique est leur prix. Il reste encore très onéreux malgré le fait que ce genre d’automobile est de plus en plus nombreux sur le marché.

Pour inciter les utilisateurs à franchir le cap et à conduire des voitures électriques, l’État a mis en place des aides. Elles permettent entre autres de réduire le coût de l’acquisition.

En premier lieu, on a le bonus écologique. Il est accordé aux personnes qui achètent un véhicule 100 % électrique qu’il soit neuf ou d’occasion.

Son taux d’émission de CO2 ne doit toutefois pas dépasser les 20 g / km. Si le prix de la voiture est inférieur à 45 000 euros, les particuliers ont droit à un bonus de 6 000 euros.

Le maximum est de 27 % le prix de l’automobile avec la batterie. Pour les entreprises, il est de 4 000 euros.

En ce qui concerne les électriques dont le prix est compris entre 45 000 euros et 60 000 euros, l’aide est de 2 000 euros. Au-delà de 60 000 euros, elle est nulle sauf pour les utilitaires légers.

Pour les véhicules hybrides rechargeables, le montant du bonus à l’achat est de 1 000 euros. Ils doivent toutefois :

  • Avoir une autonomie supérieure à 50 km,
  • Coûter moins de 50 000 euros.

You may also like...