Actualités

Les alternatives à la location d’une capacité de transport

La location d’une capacité de transport n’est pas légale en France. Mais alors, comment faire si vous souhaitez vous lancer dans le domaine du transport de marchandises ou de personnes ? Quelles sont les solutions légales à la portée des transporteurs ?

Passer une capacité de transport

Pour ne pas avoir à louer une capacité de transport, il n’y a rien de plus simple que de passer un examen. Avec les formations en ligne, vous pouvez désormais vous préparer à cet effet et augmenter vos chances de réussir votre examen.

Choisissez néanmoins le bon certificat à passer en fonction du secteur dans lequel vous souhaitez vous lancer. Les examens et le certificat varient selon que vous avez envie de devenir chauffeur VTC, transporteurs de marchandises ou dirigeants d’une entreprise. La formation consistera à vous apprendre les normes de sécurité en matière de transport, les normes d’hygiènes et les différentes règlementations liées aux transports par camions ou par navette. Évidemment, pour vous inscrire, vous devez avoir le permis correspondant aux types de véhicule que vous souhaitez conduire.

En tous les cas, la formation ne durera qu’une centaine d’heures avec les stages pratique en entreprise. Après quoi, vous pouvez vous inscrire pour le seul examen officiel de l’année. Si vous le passez, vous obtiendrez votre certificat de capacité de transport et pourriez vous enregistrer auprès des RCS de votre région.

Il est à noter que ce certificat n’est pas valable indéfiniment. Vous devez le renouveler tous les 10 ans. Sans quoi, vous vous exposez à diverses pénalités.

Mettre à disposition une capacité de transport

La mise à disposition d’une capacité de transport est aussi une alternative. Il s’agit de faire appel à des commissionnaires qui disposent de ce certificat et qui proposent leur service à vos clients. Dans ce cas, vous allez être un simple dirigeant d’une entreprise de transport. Vous n’allez pas intervenir dans la prise en charge des clients ou des marchandises.

Cette mise à disposition fonctionne également pour la gestion de transport. C’est-à-dire que vous pouvez engager un intermédiaire entre vous et les capacitaires. Ce qui n’est pas illégal en France. Cela vous permettra de faire tourner votre entreprise simplement.

Vos collaborateurs seront considérés comme des commissionnaires. Ils seront donc payés comme tels. Ce qui peut faciliter votre comptabilité et minimiser les risques financiers pour votre entreprise. Vous n’aurez pas de salaire fixe à payer tous les mois.

Devenir un simple gestionnaire de flot

Par ailleurs, si vous devenez un simple gestionnaire de flot, vous n’aurez pas besoin d’une capacité de transport. Vous n’allez pas intervenir dans la gestion de l’entreprise ni même dans la réalisation des prestations de transport. Cela ne présente donc pas de risque.

Cependant, devenir un simple gestionnaire de flot ne vous fait pas réellement travailler dans le secteur du transport. Vous n’allez pas prendre le volant. Vous n’allez pas vous occuper des clients. Vous vous assurez simplement que les véhicules soient disponibles et en bon état de marche. Ceci relève plutôt des compétences mécaniques et techniques.

You may also like...