grille-dévaluation-du-permis-de-conduire
Divers

Comprendre la grille d’évaluation du permis de conduire

Avant d’obtenir un permis de conduire, il faut passer à l’examen de conduite pratique après avoir passé le test de code de la route. Durant cet examen, les inspecteurs utilisent une grille d’évaluation. De quoi s’agit-il, quelles sont les compétences à avoir et combien de points faut-il décrocher pour avoir son permis de conduire ? Voici les réponses.

Grille d’évaluation du permis de conduire : de quoi s’agit-il ?

Le jour de passage à l’examen de permis de conduire, l’inspecteur utilise une grille d’évaluation du permis de conduire, appelée CEPC ou Certificat d’Examen du Permis de conduire. Il s’agit d’un système de notation qui permet d’évaluer les compétences du futur conducteur. Il donne des détails sur ses aptitudes au volant.

Cette évaluation comprend 30 points et le candidat au permis de conduire doit décrocher au minimum 20 points pour réussir l’examen et ainsi obtenir son permis accéléré. L’évaluation dure en général pendant 30 minutes.

Détails sur les points à obtenir

grille évaluation du permis de conduire

Les points sont divisés en 5 volets :

1er volet : connaître et maitriser la voiture

Pour gagner des points, le conducteur sera évalué sur :

  • Son installation au volant : 2 points,
  • Le fait de savoir vérifier les intérieurs et extérieurs du véhicule : 3 points,
  • Sa façon de manier des commandes et la manœuvre du véhicule : 3 points.

2ème volet : appréhender les routes

Le postulant au permis de conduire sera évalué sur :

  • La prise d’informations sur route : 3 points,
  • Le respect de la réglementation existante : 3 points,
  • La maitrise de la conduite : 3 points.

3ème volet : savoir utiliser les routes avec les autres usagers

Dans cette évaluation, il faut savoir :

  • Communiquer avec les autres usagers : 3 points,
  • Se positionner sur la chaussée : 3 points,
  • Respecter les espaces de sécurité : 3 points.

4ème volet : l’autonomie et de l’expérience du risque 

Il faut avoir des compétences sur :

  • L’analyse des situations : 1 point,
  • L’adaptation aux circonstances : 1 point,
  • L’autonomie dans la conduite : 1 point.

5ème volet : les bonus

Deux points de bonus seront obtenus par :

  • La civilité au volant : 1 point,
  • La conduite économique : 1 point.

Barèmes de notation des compétences et manœuvres obligatoires

Barèmes de notation des compétences et manœuvres

Pendant l’épreuve d’examen du permis, les compétences sont évaluées d’une manière homogène suivant le barème de notation ci-après :

Barèmes

  • E = Éliminé : le candidat a commis une faute éliminatoire et a échoué,
  • 0 = Mal acquis : ceci indique qu’aucun point pour la compétence n’est acquis,
  • 1 = Moyen : le candidat obtient 1 point,
  • 2 = Bien : le candidat acquiert 2 points,
  • 3 = Très bien : le candidat a obtenu 3 points.

Les points acquis seront notés sur la feuille d’évaluation et la mention « favorable » ou « insuffisant » sera entouré. Il existe également des manœuvres obligatoires qui ne sont pas notés sur la grille d’évaluation du permis de conduire, mais sont considérées dans votre évaluation générale.

Manœuvres

Le candidat va effectuer deux types de manœuvres : la première est imposée par l’inspecteur et la deuxième selon votre choix. Ces conduites consistent à :

  • Faire la marche arrière en ligne droite ou en courbe,
  • Se ranger en créneau, en épi ou en bataille ;
  • Effectuer un demi-tour,
  • S’arrêter avec précision.

Pour réussir l’examen, le candidat doit éviter de commettre des fautes éliminatoires pendant ces manœuvres.

Zoom sur les fautes éliminatoires

Lors de l’examen pratique du permis de conduire, les inspecteurs considèrent comme fautes éliminatoires les erreurs qui mettent en danger :

  • Les occupants du véhicule,
  • Les autres usagers qui circulent à proximité.
permis de conduire

Les erreurs éliminatoires peuvent être classées selon leur nature. Elles seront ainsi évaluées :

  • Lors du départ ou l’arrêt du véhicule
  • Pendant des manœuvres,
  • À une intersection,
  • À un croisement,
  • Lors d’un dépassement,
  • En virage et ligne droite,
  • Lors d’un changement de direction.

Si des petites erreurs durant les 30 minutes d’évaluation sont accumulées, il sera difficile d’obtenir un solde suffisant de points (minimum 20 points) et le candidat va échouer à l’examen de permis de conduire.

Cependant, certaines erreurs commises par le futur conducteur pourraient être tolérées par les inspecteurs. Elles le seront si les règles de circulation routière sont respectées et la conduite du candidat n’impactera la sécurité des passagers ou des autres usagers de la route.

You may also like...