voiture sportive d'occasion
Divers

Conseils pour acheter une voiture sportive d’occasion

Pour se procurer une petite voiture sportive pas chère, l’achat d’occasion semble presque la seule option. Néanmoins, on n’achète pas une sportive de la même manière qu’un véhicule classique. En effet, même si les fondamentaux de l’achat sont les mêmes, l’achat d’une voiture sportive nécessite une attention particulière. La raison est simple, les sportives sont potentiellement utilisées à leurs limites. Voici donc quelques conseils pour acheter une voiture sportive.

Éviter les sportives sans historique

À moins de connaître et de savoir déterminer avec précision les éventuels problèmes, il est conseillé d’éviter les voitures à l’historique absent. Bien sûr, plus que pour n’importe quelle autre voiture, l’entretien d’une sportive doit avoir été particulièrement soigné et suivi. Cependant, les échéances des révisions sont parfois différentes des versions plus sages, les qualités d’huile plus élevées, les filtres à remplacer plus fréquemment.

Et sans avoir un historique, il est difficile de la revendre à court terme sans casser le prix. D’ailleurs, même si l’historique d’entretien est présent, il faut s’assurer que les préconisations du constructeur aient été respectées. Il s’agit notamment des échéances de remplacement des filtres, des fluides, de l’huile. La qualité de ces dernières doit correspondre.

Vérifier les équipements dédiés

Généralement, les modèles de petite voiture sportive des gammes classiques disposent de fonctionnalités supplémentaires dédiées. Il s’agit des manomètres ou les jauges de surveillance du moteur, des indicateurs de température d’huile. D’ailleurs, un voltmètre indiquant la charge de la batterie peut venir compléter la batterie habituelle de cadrans.

Il peut aussi se trouver des voyants spécifiques, ou des menus d’ordinateurs de bord spéciaux, comme ceux indiquant les G encaissés ou un chronomètre. Il est donc conseillé de vérifier le bon fonctionnement de ces derniers. Par ailleurs, les voitures sportives peuvent disposer de châssis spécifiques, ou de systèmes de freins majorés.

On pense ici aux systèmes carbone/céramique qu’il faut contrôler, ou encore aux châssis à 4 roues directrices, du type 4 Control présents sur certains modèles. Ainsi, il est important de veiller à ce qu’ils fonctionnent et de s’assurer que les roues arrière braquent bien de concert avec celles à l’avant.

Vérifier l’état des pièces les plus exposées

Par définition, les voitures sportives sont plus puissantes, plus coupleuses, roulent plus vite et freinent plus fort que les voitures classiques. Certaines pièces sont donc plus exposées et il est essentiel de vérifier le bon état de certaines d’entre elles, sous peine de gros frais à venir rapidement. D’autant plus que ces pièces sont également plus onéreuses. Parmi elles, on retrouve les freins qui sont des pièces importantes quand il s’agit d’une auto sportive.

Les freins sont souvent surdimensionnés, ce qui signifie qu’ils sont plus susceptibles à remplacer en cas d’usure. Il faut donc bien vérifier l’épaisseur restante des plaquettes et s’assurer que les disques ne sont pas excessivement creusés. Il y a aussi l’embrayage qui est aussi dimensionné pour encaisser la puissance et surtout le couple supplémentaire. Et pour voiture sportive, l’usure est plus rapide.

Pour la tester, il faut engager la troisième vitesse et embrayer doucement, le moteur doit caler sans hésiter. Cependant, si le moteur prend des tours sans que la vitesse augmente, cela veut dire que l’embrayage est mort. Enfin, il faut bien entendu vérifier l’état des pneus dont la profondeur des sculptures doit être supérieure à 1,6 mm. Mais, s’agissant d’une voiture sportive, on conseille un remplacement dès 3 mm restants.

You may also like...